•    Originaire des îles Japonaises de Ryu Kyu et de Taïwan, ce un joli palmier buissonnant pouvant atteindre 3 mètres dans nos jardins mais bien 6 mètres dans son milieu naturel. Par contre son étalement ira jusqu'à 5 mètres environ. Il préfère être à mi-ombre et abrité des vents froids. Il lui faudra un sol riche, humifère et légèrement acide, mais peut s'adapter à tout type de sol pourvu qu'il soit drainé et humide. Sa croissance est lente.

       Avec les années il se ramifie à la base. Son feuillage est vert foncé assez brillant sur le dessus, gris argenté en dessous et il est très original par sa forme "en queue de poisson".

       Ses fruits rouges sont toxiques et irritants pour des personnes qui ont la peau sensible.

       Il est intéressant pour sa rusticité qui peut être de l'ordre de -7° voir plus, mais les parties aériennes sont atteintes dès -3°.

       J'ai échangé une plantule d'oraniopsis appendiculata contre cette variété de palmier que je n'avais pas (merci Fred !).  Semé le 17 octobre 2015, le plant fait environ 20 cm. Je l'ai mis dans la véranda où il y a le plus d'ombre, pour qu'il puisse bénéficier des premières chaleurs ressenties derrière le vitrage...

       Arenga engleri (palmier de Formose)  

                20 février 2019


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique