•  

       Aujourd'hui, on m'a offert un très beau plant d'un an (merci Bilbo). C'est un plant qui a germé le 20 octobre 2018).

       Au moins, si ma petite plantule ne tient pas j'aurais celle-ci qui parait en meilleure forme !

       26 septembre 2019, il grandi bien, j'ai donc décidé de le rempoter dans un pot de 3 litres et de le rentrer dans la véranda.

       beccariophoenix Alfredii (palme de noix de coco du haut plateau)   beccariophoenix Alfredii (palme de noix de coco du haut plateau)  

              9 septembre 2019                    26 septembre 2019


    votre commentaire
  •    Espèce endémique de Madagascar, ces palmiers à feuilles pennées poussent dans un sol sablonneux-limoneux. La seule localité scientifiquement prouvée et enregistrée pour B. Alfredii est Manalazina.On les trouve à un altitude d'environ 1000 mètres et ils atteignent 10 à 15 mètres. Leurs graines ont une forme aplatie pour pouvoir se transporter dans l'eau et se déposer sur un nouveau site pour germer. on les retrouvent donc souvent le long des rives.

       Ils semblerait que tant que tant que ce palmier n'est pas atteint une grandeur "respectable" il est très sensible à l'humidité.

       Similaire en apparence au palmier noix de coco (coco nucifera), mais plus résistant au froid lorsqu'il est mature.

       Petit, il ressemble à un parajubaea, les pétioles ont une couleur rougeâtres mais deviennent vertes en vieillissant.

       Rusticité -4°.

       Il existe 2 autres variétés de beccariophoenix : le B. madagascariensis et B. sp.

       Je décide donc de créer une nouvelle rubrique pour suivre le développement du seul plant qu'il me reste issu de semis.

         Beccariophoenix alfredii    Beccariophoenix alfredii 

                    2 juillet 2019                     2 juillet 2019 pot 1 (3 L)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique