•  

      

       Originaire de l'île Mexicaine de Guadalupé, il est découvert en 1875 par Edward palmer. Du latin "édulis" (comestible), en raison de ses fruits et de son cœur qui sont comestibles.

       Il peut être défolié à -8° mais la souche résiste jusqu'à -12°. Il ressemble beaucoup à brahea armata, sans sa couleur bleutée. il peut atteindre une douzaine de mètres en hauteur. La floraison est blanche. C'est un palmier hermaphrodite, les fleurs laissent la place à des fruits comestibles de couleur noirs. A l'état sauvage, il pousse sur des pentes rocheuses abruptes. Il n'aime pas l'humidité excessive...

       Une fois établit, cette variété de brahea est considéré comme la plus rapide, surtout en sol riche et planté au soleil.

       Commande passée sur e.bay. Reçu le 7 février 2014, emballage soigné.

       25 juin 2017 : confié à une personne de la famille pendant 18 mois, il a pas mal régressé...

       19 janvier 2019 : rempotage en pot de 4 litres, ça faisait 4 ans qu'il était dans le même pot ! il stagne, pas de croissance depuis 2014, jespère que le nouveau terreau va le booster !

     synonyme : Erythea edulis, palmier de Guadalupé

     rusticité : - 8° jeune

                    - 12° vieux sujet adulte, défolié à -8°

             Brahea edulis

              7 février 2014                         7 février 2014                         23 août 2015                       
     

      Brahea edulis     Brahea edulis    Brahea edulis 

              17 juillet 2017                        17 janvier 2018                          19 janvier 2019                           

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique