•  

       Variété très rare en culture qui ressemble à brahea dulcis et donc souvent confondu, nouvellement décrite (2005).

       Il est originaire d'une petite zone située à la frontière des Etats Mexicains de Nayarit et de Jalisco. Il pousse dans les forêts sèches et des forêts de pins entre 1100 et 1650 mètres d'altitude, en général sur des versants riches en roches basaltiques. il est très résistant à la sécheresse.

       Ses palmes représentent des demi-cercles, palmes de couleur glauque des deux côtés.

       Il apprécie la plupart des climats tempérés et résiste à des gelées jusqu'à -10°. Son sol doit être bien drainé.

       Sa pousse est lente au départ.

       J'ai reçu un plant offert par un passionné de plantes exotiques le 7 janvier 2019 (merci beaucoup encore Jeff !). je l'ai rempoté en pot de 3 litres dans la foulée... J'ai eu énormément de mal à le retirer de son pot, quelques radicelles ont cassé, mais aucune racine blanche de touchée, ça devrait donc aller...

       brahea serukanii   brahea serukanii 

               7 janvier 2019                          7 janvier 2019

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique