•  

       Nouveau cultivar américain, il est le croisement entre loropetalum Hillier et loropetalum rubrum 'blush'.

       Son origine est l'Himalaya, la Chine, le Japon et l'Inde.

       Cet hammamelidacée préfère la mi-ombre (pas de soleil de l'après-midi). Son feuillage est persistant, mais attention au vent froid ! il est rustique jusqu'à -10°/-12°. Une première floraison a lieu en mars ,puis de mai à septembre. Sa floraison de couleur crème, abondante et en forme d'araignée, lui donne un aspect sortant de l'ordinaire.

       Il n'ira pas très haut, puisque sa hauteur en moyenne est d'un mètre à 1,20 mètre pour 1,20 mètre de largeur. Le sol doit être drainant, fertile et frais.

       J'avoue avoir un attrait pour les plantes provenant de l'Himalaya et de la Chine...

       Nous avons donc acheté ce plant au point vert de Saint Pol de Léon (29). Planté à proximité de la terrasse, on va pouvoir en profiter !

       loropetalum chinensis carolina moonlight    loropetalum chinensis carolina moonlight  

              30 décembre 2018                     31 décembre 2018

      


    votre commentaire
  •   

       Ce tibouchina fait parti de la famille des mélastomatacées. Originaire du Brésil, il est peu rustique, autour de -6°. Encore un pari pour le jardin ! Sa floraison de couleur bleue-violette a lieu de la fin du printemps au mois d'octobre-novembre. Il peut atteindre 4 mètres de haut. Fragile au vent, il vaut mieux le planter dans un endroit abrité (ce qui n'est pas le cas pour notre jardin).

       Nous avons trouvé ce plant au magasin vert à Morlaix et nous l'avons planté dans notre ancien jardin. Il n'est resté que quelques mois en pleine terre puisque nous l'avons déplanté pour nous suivre ici.

       Il est resté quand même 3 ans en pot, sans entretien. Après l'hiver dernier qui fût froid (-4°) et neigeux, nous avons faillit le perdre. Au printemps des feuilles sont reparties de la base et j'ai décidé de le planter dans la grande jardinière en pierres (donc surélevé) à la fin de l'été 2018. On repart donc à zéro quelque part avec ce plant...

       tibouchina urvilleana  

                  07 oct 2018

     

        souche tibouchina itatiaia (de chez Bilbo)

     

       Voici une variété originaire du sud du Brésil. Sa souche a une résistance bien plus importante que t.urvilleana. Aucune séquelles à -6°, il devrait pouvoir résister à -8°/-10° voir plus ! Merci bilbo pour cette bouture enracinée.

       Je l'ai rempoté et mis dans le hangar qui est lumineux pour l'hiver.

     

       tibouchina urvilleana  

              22 novembre 2018


    votre commentaire
  •     Originaire d'Afrique du sud, cette labiacée/lamiacée est peu rustique puisqu'elle ne supporte pas en dessous -5°. Elle est arbustive et atteint 1,50 m voir 2m de haut à maturité. Sa floraison orange vif est impressionnante et originale et s'étend de juillet à octobre.

       Dans notre ancien jardin nous avions un plant que nous avons perdu la deuxième année. Nous venons de racheter un plant au jardin exotique de Roscoff.

       leonotis léonurus (queue de lion)   leonotis léonurus (queue de lion) 

                 2 août 2018                            14 août 2018


    votre commentaire
  •   

     Trouvé chez un pépiniériste du coin, voici un drôle d'agave avec des tâches qui ressortent si il est exposé au soleil (sinon il reste de couleur verte). originaire du Mexique, son feuillage disparait l'hiver. Sa rusticité est de -8°. Je trouve que son feuillage ressemble à celui d'une broméliacée ...

    Lors de notre déménagement en 2015 on a divisé le plant en 2 et offert un plant à un membre de la famille.

    juillet 2018, le voilà enfin planté dans notre nouveau jardin !

     

         agave manfreda guttata    agave manfreda guttata 

                     9 juillet 2014                                         31 juillet 2018


    votre commentaire
  • Le cassia folribunda est une espèce horticole. Ses parents sont senna multiglandulosa et senna septentrionalis.

    C'est un arbuste supportant la sécheresse, semi rustique et pouvant supporter -7° voir plus. il peut atteindre 3 mètres de haut pour 1,80 m de large.

    Nous avions un plant dans l'ancien jardin, il était très florifère. Nous en avons donc racheté un avec le jardin exotique de Roscoff, qui tenait un stand à la foire aux plantes de Plougasnou (29). Il a été planté dès le lendemain de l'achat.

       cassia x floribunda    cassia x floribunda   cassia x floribunda  

                22 juillet 2018                            23 juillet 2018                                         8 août 2018


    votre commentaire
  •  

     

    Wachendorfia thyrsiflora et une plante de la famille des Haemodoraceae.

    Ce genre ne comporte que 4 espèces mais Wachendorfia thyrsiflora est la seule persistante. Elle est originaire d'Afrique du Sud dans la région du Cap. sa rusticité est de -8°.

      wachendorfia thyrsiflora 

               13 juillet 2018


    votre commentaire
  •    Cette variété est la plus connue et la plus rustique (-10°). Elle atteint 6 mètres dans son milieu naturel qui est le Brésil mais ici, elle ne devrait pas dépasser les 3 mètres de haut. Comme il existe plusieurs cultivars et variétés, je ne sais pas laquelle j'ai semé. à voir quand il y aura la première floraison peut-être... je sais déjà que ce n'est pas la variété inermis car cette variété est sans épine et ce n'est pas le cas de celle-ci.

       voilà 3 ou 4 ans que des graines trainaient dans un sachet. Alain en a semé 2, ça pousse ! 30-40 cm en juillet, presque 2 m en début octobre !!!

       erythrina crista-galli   erythrina crista-galli 

                 3 juillet 2018                           11 oct 2018


    votre commentaire
  •  

       Cette variété de mahonia (contrairement au 'charity'), n'a pas d'épines, ni de feuilles piquantes et son feuillage ressemble étrangement à celui d'un palmier. C'est une sélection qui a été créée en 2008 au États-Unis. Il pourra atteindre 1m50 de haut pour un mètre de large au bout de 8 ans à 10 ans environ.

       Il ne doit pas être exposé aux vents d'Est, il vaut mieux un endroit abrité et un sol bien drainé, plutôt à mi-ombre. Si il est planté en plein soleil, son feuillage s'éclaircira un peu.

       Sa floraison jaune est automnale. Le mahonia soft caress a été élu plante de l'année en 2013 au chelsea flower show. J'adore son côté exotique et graphique.

       Sa rusticité est de -15° en pleine terre et de -5° en pot.

      

       Acheté le 5 octobre 2012 à une foire aux plantes à st vougay (29).

       Nous l'avons planté le 14 avril 2013 dans notre ancien jardin et daplanté et mis en pot l'été 2015.

       27 octobre 2017, je suis très surprise qu'il soit toujours en vie après ces manipulations (déplantation, mise en pot, pas d'entretien pendant 2 ans...) il n'est pas très beau, vu les conditions dans lesquelles il est depuis 2 ans mais il est plus robuste que je le pensais !

     

       mahonia 'soft caress'    mahonia 'soft caress'    mahonia 'soft caress' 

              5 octobre 2012                        27 octobre 2017                    13 juillet 2018


    votre commentaire
  •  

      Cette digitale de Madère fait partie de la famille des scrophulariacées. Son feuillage est persistant (suivant les températures) et peut résister jusqu'à -7°. Il peut atteindre 1 mètre de haut et sort des inflorescences oranges du printemps à l'été. Il est très sensible au vent et casse facilement, si il n'est pas planté dans un endroit abrité.

       Nous avons acheté un plant le 10 avril 2010 au jardin exotique de Roscoff et planté le mois suivant.

       Dans notre ancien jardin il était coincé entre la haie d'hortensias et le bambou noir, il était étouffé. Nous avons donc préféré le transplanter en mai 2012, cette année là, il n'a fait que 2 fleurs et il a subit un -5°. Des tiges ont cassé avec les tempêtes de l'hiver 2013, il s'est dégarni du bas, mais des feuilles ont repoussé. Maintenant il est beaucoup mieux mis en valeur dans le 2ème massif, mais est exposé plus au vent...

       L'été 2015, nous l'avons déplanté pour nous suivre dans notre nouveau jardin.

       Juillet 2017 : voilà 2 ans qu'il est en pot, dégarni, quelques branches cassées mais toujours en vie !

       4 juillet 2018 : près de la future terrasse, il sera du plus bel effet, le voilà planté. En le sortant du pot, nous avons malheureusement cassé une grosse branche...

     

      isoplexis sceptrum   isoplexis sceptrum   isoplexis sceptrum

                28 mai 2010                  23 mai 2011 - 1ère fleur                  5 juin 2014          

      isoplexis sceptrum   isoplexis sceptrum   isoplexis sceptrum 

                11 juin 2014                      27 octobre 2017                  4 juillet 2018


    votre commentaire
  •  

      Offert par une personne le 4 novembre 2012, il était jusque là en pot. Vu l'ampleur de la pousse sur l'année 2012, nous avions préféré le planter plein sud devant un mur dans notre ancien jardin. Il était par contre à l'ombre le matin et le soir car le cabanon est à côté.

       C'est un arbuste au port érigé, originaire d'Amérique centrale, des caraïbes et que l'on trouve jusqu'à 1500 mètres en zone humide. Il fait partie de la famille des bignoniacées, aussi appelé trompette d'or car ses fleurs de couleur jaune vive en ont la forme. La floraison  est longue et peut se dérouler du printemps jusqu'à l'automne !

       En culture il ne dépasse rarement les 2 mètres 50, mais dans son milieu naturel arrive à 4 voir 5 mètres de haut ! la souche résiste à -13°, mais les feuilles sont caduques dès -2°.

       En août 2015 nous l'avons déplanté pour nous suivre dans notre nouveau jardin, mais sans certitude de reprise.

       Juillet 2017, son pot est arrivé dans le nouveau jardin. Son feuillage repart en croissance !

     

     tecoma stans   tecoma stans  

              4 nov 2012                      15 septembre 2014


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique