•   

       Originaire d'Asie, cette vivace possède une souche tubéreuse, qui peut-être divisée tous le 3 ou 4 ans à l'automne. Il lui faut un substrat très drainant, ils ne supportent pas l'humidité qui stagne. Au jardin exotique de Roscoff ils n'ont pas réussit à les garder. A la plantation, il faut installer la souche bien à plat à 5 cm de profondeur, pas plus.

       Il existe une cinquantaine d'espèces d'Eremurus avec des couleurs différentes. Je pense qu'ils peuvent donner un attrait de touche exotique intéressant au jardin, d'autant plus qu'il supporte -15°. La variété stenophyllus ne dépasse pas 1m50 de haut et ses épis sont jaunes vifs.

      Dans mon ancien jardin, j'avais planté un bulbe après avoir vu ces fleurs magnifique au jardin Georges Delaselle à l île de Batz. En 2015 il s'est décidé à sortir de terre au bout de 2 ans ! pas de chance, c'est l'année où on a tout déplanté et je ne l'ai pas retrouvé dans les pots qui reste à planter dans le nouveau jardin...

       J'ai donc commander sur internet (matelma.com) 3 bulbes (reçu en 2 jours !)

       eremurus stenophyllus ou lys des steppes   Eremurus stenophyllus ou lys des steppes 

              05 octobre 2018                        7 oct 2018


    votre commentaire
  • eucomis bicolor   

     

      les eucomis  les eucomis  les eucomis 

               13 juillet 2018                            8 août 2018                             8 août 2018

      les eucomis 

                13 août 2018

     eucomis autumnalis purpurea      

     

      les eucomis   les eucomis   les eucomis 

               13 juillet 2018                               8 août 2018                               8 août 2018

    eucomis bicolor vandermerweï

     

      les eucomis    

               31 juillet 2018

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •   

     

      kniphofia orange

       Le kniphofia orange n°2 est planté (si on ne sait pas trompé de couleur, j'ai des doutes !).

       les knifofias    

               4 juillet 2018 n°2                      

     

       kniphofia aurore   

     

      les knifofias    les kniphofias    les kniphofias        

                13 juillet 2018                             8 août 2018                               8 août 2018

     

      kniphofia rooperi

      les kniphofias    les kniphofias 

               13 août 2018                               13 août 2018

     

       kniphofia nain (pineapple?)

        On nous a offert 2 variétés de kniphofia nain le 9 juin 2015, un jaune et un rouge et jaune pâle, est-ce bien un de ces 2 là ? je ne sais pas, à voir...

     les kniphofias   les kniphofias   les kniphofias 

                    9 juin 2015                                  8 août 2018                             8 août 2018

     les kniphofias 

               07 oct 2018

       kniphofia nain orange vanilla popsicle ?

      

      les kniphofias    les kniphofias    les kniphofias 

                  9 juin 2015                                  13 août 2018                                 13 août 2018

       kniphofia bruceae

       Très rare, ce grand kniphofia est originaire d'Afrique de Sud. Il peut atteindre 2 mètres voir 2m50 de haut. floraison jaune à la fin de l'automne.

        rempotage de 2 boutures en godet (photo à venir).


    votre commentaire
  •  

       hémérocalle 'bandit man'

       La première à être plantée est l'hémérocalle 'bandit man' de couleur orange. Liliacée que nous avons rapporté de notre ancien jardin.

       les hémérocalles 

                 4 juillet 2018

       hémérocalles (jaune tournesol)

       Ce plant était dans le jardin quand nous avons acheté la maison. Aucune idée sur son nom, mais sa couleur jaune intense est magnifique.

       les hémérocalles   les hémérocalles   les hémérocalles  

                       22 juin 2017                             22 juin 2017                            15 juin 2018


    votre commentaire
  •  

     

      L'astélia est une plante ressemblant fortement aux phormiums.

      C'est une agavacée originaire les iles Chatham en Nouvelle-Zélande. Cette vivace formant une touffe au feuillage argenté, pouvant atteindre 1m20 de haut pour 1m de large. Elle préfère une exposition ensoleillée mais peut être plantée à mi-ombre.

      La floraison discrète verte apparait d'avril à juin. De jolies grappes de fruits oranges se forment sur les plantes femelles.

      Nous avons acheté un plant en juillet 2010 et planté au mois de novembre. Depuis il végétait. Nous avons donc décidé de le déplacer. En le déplantant, une touffe s'est détaché, nous avons donc planté les 2 plants séparément.

      En 2015, nous l'avons déplanté pour nous suivre dans le nouveau jardin. Il est resté donc 3 ans en pot et le voici en mai 2018 planté dans le nouveau massif (nous avons choisi la touffe la plus petite pour que le massif soit plus harmonieux).

       astélia chathamica 'silver spear'   astélias chathamica 'silver spear' - plant n°1   astélias chathamica 'silver spear' - plant n°1 

        9 juillet 2010 plante mère                   15 juin 2014                           24 mai 2018

      

            

           

           


    votre commentaire
  •    Acheté cette liliacée en juillet 2014 aux florocéanes à roscoff, c'est une vivace endémique de Nouvelle-Zélande découverte en 1924. Elle peut faire 80 cm de haut pour un étalement de 1,50 m. Habituellement, elle pousse sur les effleurements rocheux de falaise ou quelques fois en forêts. Les sols (rocheux le plus souvent) où les plants s'enracinent sont souvent fertiles puisqu'ils sont enrichis par les millions d'oiseaux qui y nichent. Il semblerait qu'il lui faut une haute teneur en phosphate/azote... fumier, algues laissées par la marée ?

       En culture, la croissance est plutôt lente les 5 premières années et s'accentue par la suite.

       Le xéronema met 10 à 15 années avant de fleurir. Les fleurs rouges poussent horizontalement et sont formées  de longues étamines dressées vers le haut et contiennent beaucoup de nectar. Cette floraison se fait entre le mois de septembre et de décembre.

       En octobre 2010, elle a été répertorié dans la liste rouge de l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) des espèces menacées.

       Les limaces et les escargots sont les principaux parasites.

       Elle est malheureusement peu rustique, mis pour - 2°, je suis étonnée qu'elle ait tenu en pot sans aucune protection ! Nous avons eu 15 jours de gel presque en continu avec au moins un -3° au tregor. Son feuillage est bien abîmé, mais le vert persiste !

       Il lui faut un sol très bien drainé, humifère, elle aime l'eau, une atmosphère humide, mais en aucun de l'eau stagnante... pas facile apparemment en culture, son acclimatation est donc un vrai challenge, d'autant plus que le xéronema callistemeon est semble t-il pour l'instant plutôt rare.

       Un passionné de plantes exotiques m'a conseillé de le mettre dans un endroit où ses racines sont à l'étroit et plus profond que large, voir même avec son pot. Apparemment il aime le sommet des murets, genre terrasse... (merci JP pour ces conseils wink2)

       Mon plant est resté en pleine terre moins d'un an car nous l'avons déplanté pour venir dans notre nouveau jardin. Serait-il moins sensible que prévu ?

     

       xéronema callistemon      xéronema callistemon     xéronema callistemon  

                 5 juillet 2014                                 9 mai 2017                             18 juillet 2018

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique