•     Cette proteacée est originaire du Sud-Ouest de l'Australie. Résistant aux vents, il n'est pas si rustique que ça puisque sa rusticité est de -4°/-5°. Adulte, il mesurera dans les 3 mètres, même si il va bien plus haut dans son milieu naturel. Il ne faut pas apporter de phosphore à cette plante.

       Il préfère pousser dans les zones tourbeuses ou dans les zones humides.

       Nous avons trouvé cette plante à la foire aux plantes de Stangalar à Brest (29) au stand des serres de Pen Ar Ru de Ploudaniel (29)

       banksia occidentalis   banksia occidentalis (banksia rouge des marais)   banksia occidentalis (banksia rouge des marais)  

                1er mai 2019                            18 mai 2019                          10 août 2019


    2 commentaires
  •    Originaire du Chili. Plutôt rustique, puisqu'il supporte -10° à -12°.

       En voyage de noce, des amis nous ont ramené des graines de madère. Nous les avons semé en septembre 2013 et avons eu 2 plants, un est mort. Planté dans notre ancien jardin en avril 2015, nous l'avons déplanté quelques mois plus tard pour nous suivre dans notre nouvel éden. Depuis il est en pot.

       mai 2018, plantation dans le jardin. Il n'a aucune feuille mais a quelques bourgeons verts.

       mai 2019, il végétait, nous l'avons remis en pot.

       lomatia ferruginea   lomatia ferruginea   lomatia ferruginea 

                8 juillet 2014                                 24 avril 2015                               24 juin 2019


    votre commentaire
  •  

       Nous avons trouvé cette trouvaille aux florocéanes à Roscoff en juillet 2013.

       Il fait partie de la famille des protéacées. Originaire des régions littorales calcaires d’Australie Occidentale cette espèce endémique et considérée comme rare dans son milieu naturel. C'est un arbuste de taille moyenne atteignant 4 à 6 mètres de hauteur pour une envergure de 2 à 4 mètres. Ses feuilles persistantes, allongées et étroites sont de couleur vert glauque à revers argentés,rappellent celles d’un Olivier. Sa floraison est de couleur abricot. Il résiste bien au vent, aux sécheresses prolongées et aux embruns. Il peut-être taillé.

       Nous l'avons planté sur un talus dans notre ancien jardin quelques jours plus tard. Il avait l'air de s'y plaire, c'est un endroit très ensoleillé. Nous l'avons déplanté et mis en pot l'été 2015. Il a fleurit la première fois en septembre 2015.

       Emmené dans le champs avec les autres plants, il a bien supporté le manque d'arrosage. il faut dire que son pot était semi-enterré...

       Nous l'avons donc récupéré pour l'emmené dans notre nouveau jardin. Pour l'instant il restera dans son pot, tant que l'on n'aura ne lui aura pas trouvé sa place pour le planter.

     

       rusticité : - 6°

     

       grevillea olivacea     grevillea olivacea     grevillea olivacea                 

                  7 juillet 2013                                10 septembre 2015                        21 mai 2017

       grevillea olivacea (grevillea à feuilles d'olivier)    grevillea olivacea (grevillea à feuilles d'olivier)  

                29 avril 2018                                  5 juin 2019

          
      

     

     

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique