•  

       Reçu en même temps que ma commande des États-Unis, j'ai eu cette plantule en cadeau !

       Le phœnix roebelenii a une rusticité de -3° voir -5° (selon les conditions de plantation), il a besoin de beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct et il résiste bien à la sécheresse. Ses feuilles sont pennées fines et légères.

       Le phœnix canariensis à lui une rusticité bien plus importante parce qu’un spécimen adulte bien établi résiste jusqu'à -8° à -10° (nous en avons planté un au jardin). Son feuillage est rigide. Il préfère un emplacement chaud et ensoleillé.

       Si on coupe la poire en deux, j'ose espérer un hybride résistant à -6°/-7° avec des feuilles pennées semi-rigides biggrincool sur les 3 hybrides reçus, c'est celui-ci qui se démarque avec son feuillage le plus fin. Il fait 30 cm de haut).

       5 juin 2019 : première feuille divisée. Il semble avoir un besoin d'eau assez important, je l'arrose tous les 2 jours !

       26 juillet 2019 : J'ai été obligée de rempoter, les racines sortaient du pot. Je l'ai mis dans un pot en terre cuite de 24 cm de diamètre pour 30 cm de haut. Il devrait y resté au moins 2 ans.

       phoenix roebelenii x phoenix canariensis   phoenix roebelenii x phoenix canariensis   phoenix roebelenii x phoenix canariensis   

                 22 décembre 2018                         22 décembre 2018                        18 juin 2019

       phoenix roebelenii x phoenix canariensis   phoenix roebelenii x phoenix canariensis 

                26 juillet 2019                          26 juillet 2019


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique