•    Nouvelle sélection de semis espagnol (peut-être hybridé avec yucca thompsionana). feuilles rigide et plus bleu que le type. Grande rusticité, puisque marqué pour supporter un -20°! Il doit être planté dans un sol bien drainé et au soleil. C'est un plant que nous avons acheté à : "à l'ombre des figuiers'.

       Il a bien tenu ces deux années en pot, sa rosette s'est formée. J'ai hâte de le planté, ça va le booster, rien ne vaut la pleine terre !

       22 juillet 2018, le voilà enfin planté !

      

       yucca rostrata 'blue swan'    yucca rostrata 'blue swan'    yucca rostrata 'blue swan'

                  20 juin 2015                            28 avril 2017                              22 juillet 2018

       yucca rostrata 'blue swan' 

                   3 août 2019

     


    votre commentaire
  •         

        Palmier originaire de zones arides du Mexique, pouvant atteindre une quinzaine de mètres environ.

        Il aime les terres calcaire. On peut aussi lui apporter du potassium, ce qui accentue sa couleur bleue. Par contre, beaucoup de pluie lessive la pruine sur les palmes et pour le coup, elles deviennent presque vertes...

       Ses racines sont fragiles (remarqué à la plantation) et par rapport à certains palmiers, il lui faut plus de chaleur pour bien pousser.

        Au jardin c'est THE palmier, mon préféré, le chouchou quoi !

        13 juillet 2018, le voilà planté. La motte s'est défaite en le dépotant, des racines ont cassé. Son système racinaire est très faible... à surveillé de prêt donc !

       2 juillet 2019 : enfin un signe de vie ! j'ai décidé de faire une marque au marqueur le 30 juin. En 3 jours, on voit bien le développent... La palme sortie en juillet 2018 a brûlé, j'espère qu'il fera 2 palmes avant cet hiver !

     

     

      

       rusticité :  parties aériennes atteinte à -10°

                       la plante meurt à -12°

                       Il pourra résister à des gels brefs de l'ordre de -10°, voire -12° à -13° en conditions de froid sec (adulte).

                       En conditions humides, il ne supportera pas des gels aussi forts, et il faudra le réserver aux zones

                       douces

                 

                                                                                               

       chronologie en photos    chronologie en photos    chronologie en photos 

                   6  mars 2010                                25 mai 2017                          13 juillet 2018

       chronologie en photos    chronologie en photos 

                  2 juillet 2019                            3 août 2019  

     


    votre commentaire
  •  

       J'ai donc acheté un plant de ce joli palmier en mars 2010, la couleur de son feuillage m'a beaucoup attiré. Il a été planté le 25 avril 2010, (déjà 7 ans !!!).

       Le premier hiver je lui avais fait un toit avec du plastique ondulé, il s'est écroulé avec le poids de la neige sans faire de dégâts heureusement.

    __________________________________________________________________________________

       En 2011, il n'a fait que 2 nouvelles palmes...

    __________________________________________________________________________________

      En 2012,  ça y est, le brahea commence à s'installer, il a sorti 5 palmes.

    __________________________________________________________________________________

      En 2013, j'ai commencé à le mesurer pour voir son avancée.

     

    le 26 janvier 2013 :         - stipe de 48 cm de circonférence (mesure pris au sol)

                                          - hauteur 48 cm (du sol au bout de la lance)

                                          - fini de déployer sa 5ème palmes de l'année 2012.

    __________________________________________________________________________________

       en 2014, Les palmes et le stipe se sont bien élargis, tandis que la hauteur s'est franchement accentuée...

     le 19 janvier 2014 :       - stipe de 55 cm de circonférence, mesure pris au sol (+ 7 cm en 1an)

                                         - hauteur 56 cm, mesure pris du sol au bout de la lance (+ 8 cm en 1 an)

    __________________________________________________________________________________

       en 2015, Il a maintenant pris sa 'vitesse de croisière"

      Le 18 janvier 2015 :

                                         - Stipe de 66 cm de circonférence (mesure au sol) (+ 11 cm en 1 an)

                                         - Hauteur 72 cm, mesure pris du sol au bout de la lance (+ 16 cm en 1 an !)

                                       

       Le 3 août 2015 :

    Nous l'avons déplanté, il est hors de question de le laisser derrière nous. Nous vendons la maison, mais il nous suivra dans notre nouvelle éden ! il a fallut couper quelques racines trop profondes pour sortir le plant. Pourtant je trouve que son système racinaire est peu développé ! j'espère qu'il reprendra... Il a été mis dans un conteneur de 80 litres. Le pot est semi-enterré dans un champs et il a eu un stimulateur pour ses racines...

    __________________________________________________________________________________

       en 2016, le manque d'eau se fait sentir, nous n'avons pas de moyen d'arrosage dans le champs. Toutes les feuilles sont brûlées mais la lance reste verte, ouf !

    _________________________________________________________________________________

       en 2017,  fin avril, nous revenons du champs, tout le feuillage est sec, mais la lance est verte !!! je ne pensais pas qu'il aurait tenu le coup sans arrosage, comme quoi nous avons bien fait d'enterrer les pots sur la moitié de leur hauteur ! maintenant il va falloir songer à le ramener dans notre nouveau jardin, même si il ne sera pas planté tout de suite, au moins on pourra contrôler les arrosages qui étaient quasi-inexistants dans le champs ! il peine beaucoup, mais de voir sa lance verte, me donne espoir pour sa future croissance, il en veut mon brahea ! Il en faudra du temps pour qu'il redevienne beau !!!

       mai 2017, retour du champs.

       fin octobre 2017, il peine beaucoup, j'espère que les températures seront clémentes cet hiver... il lui faudra au moins 2 ans après la plantation pour retrouvé la vigueur qu'il avait au moment de la déplantation en 2015.

    __________________________________________________________________________________


    votre commentaire
  •  

       Adhérente depuis 2014 à la SPF, une banque de graines fonctionne grâce à des donateurs. J'ai donc fait une première commande de graines de brahea armata (forcément, palmier chouchou oblige !), des graines de chamaerops humilis cerifera et des graines de arenga engleri. ces dernières proviennent de Fréjus dans le var, dans un  jardin de 6000 m2 où il y a 90 espèces différentes de palmiers Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone).

       BRAHEA ARMATA

      Ce matin, j'ai nettoyé (enlevé la peau sèche) sur 25 graines et je les ai mises à tremper dans un verre d'eau tiède. Toutes les graines ont coulé, donc elles paraissent à premières vu viables. Demain matin l'eau sera changée et j'y remettrais de l'eau tiède. J'ai un peu la flegme de remettre mon germoir en route...

       Elles seront placées ensuite dans un sachet zippé (sac de congélation) avec du terreau et les sachets seront posés dans ma véranda où il y fait chaud. Je ne mets pas de vermiculite, je n'en ai pas, on verra bien... les graines devraient mettre 6 à 8 semaines à germer...

       23 graines ont été placées en sac zippé avec du terreau le 9 mai 2017.

       28 mai 2017 : les premiers brahea ont germé certainement depuis quelques jours.

       arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)    arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)

                              25 avril 2017                                        26 avril 2017

     

      30 mai 2017 : première graine de germée.

     

       Deuxième et dernière "fournée" de semis pour ces 23 graines. Il n'y avait qu' une seule graine de mauvaise sur les 49 graines que contenait le sachet.

       Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)  

                              9 mai 2017

     

       ARENGA ENGLERI

     

       Aujourd'hui, j'ai mis 10 graines d'arenga engleri (la 11 ème était moisie) dans un sac en plastique zippé avec du terreau.

     

       Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)    Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)

                             2 mai 2017                                                       2 mai 2017  

     

       CHAMAEROPS HUMILIS CERIFERA     

     

       3 mai 2017 : J'ai nettoyé et mis à tremper dans de l'eau tiède les 15 graines de chamaerops humilis cerifera. Mis en sachet zippé avec du terreau le 5 mai 2017.

       1er juin 2017 : les deux premières graines ont germé.

     

        Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)    Arrivage de la SPF (Société Palmophile Francophone)   

                               3 mai 2017                            1er juin (2 premières germinations)

      le 16 juin 2017, j'ai mis tous les semis en pot (collectif par variété) les graines commençaient à blanchir, j'avais peur qu'elles pourrissent. Surement du fait que se soit dans un zac zippé, donc confiné. Les températures élevées de ces derniers jours n'ont pas arrangé les choses... Tant pis, elles mettront plus de temps à germer.

     


    votre commentaire
  •  

      Nous avons commencé à déplanter les plants dans le jardin de notre ancienne maison, pour les premiers, un an avant de partir ! ça fait donc 18 mois pour la première partie. Ils ont tous été placé dans un champs pour les plus grands et les pots sont semi-enterrés. Dans ce champs, il n'y a pratiquement que des gros pots, les conteneurs les plus grands font 80 litres. Pas d'arrosage, 3 seulement en 12 mois ! Nous nous attendons donc à 30 % de perte.

       Aujourd'hui, nous avons pris la décision qu'il était temps de commencer à en rapatrier dans notre nouveau jardin, tout en les laissant en pot. Ainsi nous pourrons contrôler les arrosages et leur donner "à manger". Nous sommes donc allés sur place.

       Les plants souffrent beaucoup de manque d'eau (beaucoup de feuillage jaune), quelques uns sont morts, mais impossible de savoir exactement l'importance des dégâts. Les mauvaises herbes ont envahi les pots et le long de la tranchée où nous les avions placé aussi.

       "Mon" brahea armata (toujours mon chouchou !) est en piteux état, seul la lance est verte, le reste du feuillage est sec, mais il est vivant, c'est le principal.

       - Le butia eriospatha a juste le feuillage abîmé,

       - Le butia odorata est bien vert et a bien forci, il ne semble pas du tout avoir souffert de la déplantation,

       - Le trachycarpus wagnerianus a le feuillage jaune, il est temps de l'arrosé !

       - Un trachycarpus fortunei est en bon état.

       - Un rhodo est pour moitié cramé,

       - 3 phormiums sont en super état !

       - Le yucca rostrata a bien poussé et ne semble pas avoir trop souffert non plus, il a une jolie jupe, une bonne taille s'imposera cependant !

       - le xéronema est toujours vivant ! ça c'est une très grosse surprise !

       - Un metrosideros et un callistemon sont bien verts et ont bien poussé !

       - Le céanothe est mort,

       - Une cordyline est morte,

       - Le cornus controversa variegata va bien,

       - L'acer bloodgood a été cassé, mais du feuillage bien rouge est sorti...

       - L'isoplexis est très dégarni mais a quelques feuilles vertes,

       On peut cliquer sur les photos pour les agrandir...

       Nous avons ramené l'acer bloodgood avec nous, ainsi que les eucomis pourpre et le wachendorphia thyrsiflora (les pots sont plus petits et rentrent dans le coffre de la voiture).

          des nouvelles du champs...   des nouvelles du champs...

                             les phormiums                                                  le yucca rostrata

          des nouvelles du champs...   des nouvelles du champs...

                             le butia odorata                                             le butia eriospatha

          des nouvelles du champs...

                                                         une vue d'ensemble sur une partie

     

       des nouvelles du champs...

                            le même endroit en janvier 2016 ! c'était tout de même plus vert


    votre commentaire
  •   

       Alain a continué "d'éclaircir" devant la buanderie et devant l'ancien poulailler... et hier Mon beau-fils l'a aidé à charger et emmener les 2 remorques à la déchetterie.

     

      ça ne rigole pas !    ça ne rigole pas !

     

      ça ne rigole pas !    ça ne rigole pas !


    votre commentaire
  •  

       Devant la maison, à gauche il y a une crèche en terre battue. Devant se trouvait des clapiers en béton (repris par les anciens propriétaire) et il reste des poteaux en ferraille, (reste d'un vieux poulailler). Nous avons donc commencé à déplanter et éclaircir une partie des plantes qui se trouvent devant. des rosiers, des ronces, un callistemon, un millepertuis, un houx panaché... deux souches sur la pelouse ont été sorti aussi. Un joli tas de branchage à emmener à la déchetterie ce week-end !

     

       et on rase tout ! ou presque !   et on rase tout ! ou presque !

     


    2 commentaires

  •  

       En juin 2011, une plantule de phœnix nous a été offerte par un passionné de plantes exotiques et membres de FDP (Fous de Palmiers) et de GB (Garden Breiz). Son origine est de Perros-Guirec dans les Côtes-d'Armor (merci phil wink2).

       Il a perdu sa lance lors de l'hiver 2011-2012. Nous n'avons eu que -5° dans notre ancien jardin, (températures la plus basse de 2009 à 2015) mais sur une plantule ça peut être catastrophique... Nous l'avons maintenu en pot jusqu'à présent, une nouvelle lance est sortie l'année suivante.

       Le 14 avril 2017, le temps est venu pour lui d'être planté. J'espère qu'il deviendra aussi beau que celui qu'on a laissé derrière nous ! c'est notre première plantation ici au tregor !

     

      

       rusticité : les parties aériennes sont atteintes à partir de -6°

                       la plante meurt à -10°

         la plantation    la plantation    la plantation                     

                  24 juin 2012                         25 juillet 2013                         2 octobre 2014

         la plantation    la plantation  

                 13 juin 2015                           14 avril 2017

     


    votre commentaire

  •   

        Nous avons donc vendu notre maison en septembre 2016 et acheté un mois après notre éden, toujours dans le Finistère nord. La nouvelle maison est sur un terrain de 1235 m2 avec des dépendances. Devant, 667 m2 exposé Sud-Est, clos de mur (80 cm de haut qu'il faudra rehausser) avec deux portails, dont un que nous allons condamner. Le reste derrière sert pour se garer, pour faire le futur potager et installer la serre tunnel, tout près d'un hangar de 75 m2.

       Sur ce terrain, il y a un puits (à vérifier le bon fonctionnement) et une fosse de récupération pluviale qui nous seront d'une grande utilité pour l'arrosage du potager ou des plantes au jardin.

       Je pense que les températures seront légèrement plus douces l'hiver que notre ancien jardin. Géographiquement. Nous sommes à 1,5 km de la mer à vol d'oiseau et en voiture, nous sommes à 6 km du jardin exotique de Roscoff (on gagne deux petits kilomètres vers la mer par rapport à notre ancienne maison). Bien pratique la proximité du jardin exotique quand on est adhérents et bénévoles...

        L'ancienne propriétaire était une personne âgée qui aimait beaucoup son jardin. Beaucoup de plantes que nous n'apprécions pas plus que ça (un grand saule, des roses, des chèvrefeuilles, des hortensias...). Une grande majorité d'entre elles vont être déplantées pour pouvoir y installer nos plantes exotiques.

       Tout est donc à créer, imaginer pour ce nouveau jardin. Le Tregor est un lieu dit sur notre commune littorale, d'où le nom de ce blog...

       Il nous faudra du temps, car nous n'avons aménagé que le 16 décembre 2017. La conception du jardin commencera au printemps 2018.

       Ce blog a été créée pour me servir d'archives (plantations, achats, origine des plants, rempotages, visualiser la vitesse de croissance par les photos....) et dans un deuxième temps pour partager ma passion des palmiers et plantes exotiques. Il sera alimenté au fur et à mesure des avancées au jardin, soyez donc indulgent...

       J'ai donc mis mon premier blog hors ligne le 7 mai 2017, après 39124 visiteurs en 4 ans.

     

                  et on recommence...    et on recommence...  

     

                                          

                                               


    4 commentaires