•    Acheté à la personne qui gère le site "Hardy Palms" via Facebook. Je pense donc que cette personne ne prendrait pas le risque de vendre de faux hybrides. J'ai donc confiance, même si c'est la première fois que je lui achète quelque chose...

       Aujourd'hui, les 10 graines sont arrivées de Bristol (Angleterre), je les ai mises à tremper dans un verre d'eau chaude.

       9 avril 2019 : les voilà dans le germoir à 27°/28°.

       butiagrus (butia eriospatha x syagrus romanzzofiana)   butiagrus (butia eriospatha x syagrus romanzzofiana santa catarina)  

                 8 avril 2019                            9 avril 2019


    votre commentaire
  •     C'est un des plus grands restios qui peut atteindre 4 mètres pour un diamètre de 1,50 mètre environ. Il existe des plants mâles et des plants femelles. Originaire d'Afrique du Sud,il ressemble à du bambou mais n'est pas traçant (ne fait pas stolons). Les racines plongent très profondément pour rechercher de l'eau. Sa rusticité est de -10°.

       Le genre cannomois compte 12 espèces, grandis est le seul que je connaisse. Il a un port graphique avec des cannes de couleurs vertes à rougeâtres, Une vrai beauté !

        Toutes expositions lui convient. L'idéal est de le planter au printemps. Il peut difficilement se diviser ou se déplacer une fois installé. 

       trouvé sur le net :

       Une étude récente de Peter Linder de l’université de Zurich a conduit à reconsidérer l’espèce Cannomois virgata et à la diviser en 3 espèces dont les dimensions varient de 1,50 m à 5 m de haut :

    • Cannomois virgata oscille entre 1 et 1,50 m ;
    • Cannomois robusta atteint 1,50 à 2 m ;
    • Cannomois grandis grandit jusqu’à 5 m.

      

       Donc, moi qui pensais que cannomois grandis était un synonyme du cannomois virgata, je me trompais grandement !

       Nous avons acheté ce plant à la pépinière La Hulotte de Grâces (22). Exposante lors de la foire aux plantes qui a lieu devant le jardin exotique de Roscoff (29),nous lui avions réservé un plant quelques jours avant sa venue. Elle nous a conseillé de mettre de la terre de bruyère à la plantation et un peu de fumure.

       7 mai 2019 : vu la grandeur qu'il va avoir, on l'a planté dans le massif du fond, mais en arrière plan. Il protègera les plants du vent.

       cannomois grandis   cannomois grandis -  

                  7 avril 2019                                  7 mai 2019


    votre commentaire
  •  

       sedeveria belizia

     

       Sa rusticité peut être intéressante. Il sera planté sur la rocaille devant la maison.

       Nous avons acheté ce plant aux serres Pen Ar Ru de Ploudaniel (29) qui était présent à la foire aux plantes organisé par le jardin exotique de Roscoff (29).

    les sedeverias   les sedeverias  

               7 avril 2019                               9 avril 2019


    votre commentaire
  •  

       gryptoveria acaulis

     

       Issu d'un croisement de graptopetalum paraguayense et de graptoveria amoena, il est est très intéressant  par sa couleur changeante suivant les saisons et par sa rusticité qui est de -8°. Il a aussi une très bonne résistance à la sécheresse.

       Ses feuilles charnues de couleur grises peuvent rougir l'hiver. Elles deviennent légèrement retombantes ou rampantes avec l'âge.

       Nous avons acheté ce plants aux serres Pen AR Ru de Ploudaniel (29) qui exposait "au printemps au jardin", organisé par le jardin exotique de Roscoff.

       les gryptoverias   les gryptoverias  

                 7 avril 2019                              9 avril 2019

      


    votre commentaire
  •  

       cette cyperacée est originaire d'Asie. Elle ne drageonne pas et forme une touffe de 40 cm en tous sens. Son feuillage persistant est légèrement retombant. Sa floraison en épis a lieu l'été. Il peut supporter jusqu'à -25°.

       Nous avons acheté ce plant "au printemps au jardin" organisé par le jardin exotique de Roscoff. Ce plant provient de la pépinière de penhouadic de Guiclan (29).

       7 mai 2019 : le voilà planté dans le nouveau massif japonisant...

       carex oshimensis (laiche d'Oshima - laichejaponnaise)   carex oshimensis (laiche d'Oshima - laiche japonnaise)  

                7 avril 2019                                 7 mai 2019


    votre commentaire
  •    Contrairement à son nom, cette liliacée est originaire du bassin Méditerranéen, Portugal, Italie et Afrique du Nord.

       Elle est dotée d'un bulbe qui développe un feuillage semi-persistant, au cours de l'automne et de l'hiver. Au mois de mai et de juin, cette vivace sort une hampe florale qui peut atteindre 40 cm de haut. Sa floraison est de couleur bleu-violet. Après la floraison, le feuillage sèche, puis disparait jusqu'à l'automne suivant.

       Elle préfère un sol bien drainé et riche en humus.

     

       scilla peruviana   scilla peruviana (jacinthe du Pérou)   scilla peruviana (jacinthe du Pérou)  

                 7 avril 2019                              9 avril 2019                                13 avril 2019

       scilla peruviana (jacinthe du Pérou) 

                  24 avril 2019


    votre commentaire
  •  

       Nous voilà revenus d'un printemps au jardin, foire aux plantes devant le jardin exotique de Roscoff. Nous y avons trouvé enfin (je l'avais commandé par mail à une pépiniériste exposante, quelques jours avant l'expo) le fameux cannomois grandis, youpi ! Il a fait des envieux elle en avait peu. Découverte aussi d'une scilla peruviana, d'un carex oshimensis, d'un gryptoveria acaulis supportant -8° et d'un sedeveria belizia avec de belles couleurs.

     

                  Foire aux plantes au jardin exotique de Roscoff  


    votre commentaire
  •  

       Aujourd'hui, j'ai rajouté 2 sacs de 20 kgs de chanvre sur les copeaux placés la dernière fois. Il va falloir maintenant retirer les mauvaises herbes pour finir le massif et retourner la terre. Il restera un bon m3 de copeaux à rapporter à nouveau...

     

                paillage chanvre - suite 5    paillage chanvre - suite 5  

     

                   paillage chanvre - suite 5  


    votre commentaire
  •    Originaire de la Nouvelle-Zélande. Cet arbre a un feuillage persistant panaché de couleur vert et jaune clair. Il est plus compacte que le metrosideros excelsa.

       Sa floraison est estivale, en forme de goupillons de couleur rouge, semblables à ceux du callistemon. Il aime un substrat frais et enrichie et il résiste aux vents. A partir de sa deuxième année de plantation, il peut pousser de 30 à 40 cm par an.

       Il est aussi plus fragile que metrosideros excelsa... Par contre, on remarque assez souvent qu'avec le temps il perd sa panachure !  Sa rusticité est de  -6°.

       Dans notre ancien jardin nous l'avions planté sur un talus, il avait une pousse lente mais se plaisait bien. Il n'a pas supporté la déplantation pour l'envoyer dans notre nouveau jardin. Nous avons donc décidé d'acheter un plant au jardin exotique de Roscoff (29), pour en mettre un ici, espérons qu'il s'y plaira...

       19 mai 2019 : nous l'avons planté dans l'agrandissement du massif au fond du jardin.

     

       metrosideros kermadecensis variegata    metrosideros kermadecensis variegata (arbre de noël)    metrosideros kermadecensis variegata (arbre de noël)  

                 2 avril 2019                                19 mai 2019                                          5 juin 2019

       metrosideros kermadecensis variegata (arbre de noël)   metrosideros kermadecensis variegata (arbre de noël)  

               1er juillet 2019                                1er juillet 2019

     


    votre commentaire
  •     C'est un arbuste endémique de la Nouvelle Galle du Sud au Sud-Est de l'Australie. Ce myrtacée a un port dressé retombant. Il peut atteindre 3 mètres de haut. Il préfère être au soleil et tolère différents sols à partir du moment où il  est bien drainé. Son feuillage est persistant et il peut résister à des températures de -7°. Sa floraison fait penser un peu à celle des callistemons, en forme d'écouvillons, mais elle est de couleur oranger et a lieu du mois d'octobre à janvier.

       Nous avions perdu le plant de l'ancien jardin, dû à la déplantation pour nous suivre ici. C'est donc tout naturellement que j'ai repris un plant au jardin exotique de Roscoff (29).

       19 mai 2019 : le voilà planté !

       melaleuca hypericifolia    melaleuca hypericifolia   melaleuca hypericifolia  

                   2 avril 2019                              19 mai 2019                                   21 juin 2019


    votre commentaire