•    On nous a offert un musa. Merci Marie-No et Christian.

       10 août 2019, le voilà planté !

       29 août 2019, apparemment il s'agit d'une variété de bananier intérieur, musa acuminata 'dwarf cavendish'. Il meurt avec des températures négatives... nous l'avons donc déplanté et remis en pot... Il a en peu de temps fait de belles racines !

       musa (basjoo ?) Marie-No et Christian   musa (basjoo ?) Marie-No et Christian   musa (basjoo ?) Marie-No et Christian

                 18 juillet 2019                         10 août 2019                                   25 août 2019       

       musa acuminata 'dwarf cavendish' - Marie-No et Christian -   

                 29 août 2019 


    votre commentaire
  •  

       Nous avons décidé d'enlever les toilettes extérieur, qui ne servent pas et qui ont été installé là, par l'ancien propriétaire dans les années 30. On nous a offert un plant de musa (probablement musa basjoo, il n'y avait pas de nom) merci Marie-No et Christian.

     

                                                            un "petit coin" musa  

                                                               novembre 2016 à l'achat de la maison

       Alain a commencé à démonter la porte et le toit, puis cassé le mur et retirer l'espèce de dalle.

       Ensuite, il a fallut boucher les trous et créer une rigole en ciment. Cela évitera le ruissellement des eaux de pluie au pied du mur en pierres.

       10 août, un musa (probablement basjoo) est planté ainsi qu'un hédychium, mais je ne sais pas encore quelle variété, il faudra attendre la floraison pour le savoir.

      

       un "petit coin" musa   un "petit coin" musa   un "petit coin" musa 

                 6 juillet 2019                            31 juillet 2019                                 31 juillet 2019

       un "petit coin" musa   un "petit coin" musa  

                  3 août 2019                          10 août 2019

      


    votre commentaire
  •   Originaire et endémique du Sud-Ouest du Maroc. On le trouve dans les régions montagneuses, sur des falaises  verticales. C'est un aéonium très vigoureux.

       Sa floraison jaune est attractif pour les abeilles. Il est peu commun en culture, surtout comparé aux autres sous-espèces d’arboreum.

      Intéressant pour sa rusticité (qui reste à définir au jardin), j'ai trouvé un plant "aux serres de Pen Ar Ru" à Ploudaniel (29). Chez Bob, devant sa serre, il a supporté -7° sans protection. C'est donc une bouture de cette souche que je lui ai acheté.

       les aeoniums   les aeoniums   aéoniums arborum subsp korneliuslemsii  

                15 janvier 2019                      14 mai 2019                          7 août 2019


    votre commentaire
  •  

       Voici un canna ramené de notre ancien jardin.

       canna   canna  

                 3 août 2019                              3 août 2019


    votre commentaire
  •  

       Je remets ici, l'article que j'avais copié en 2013 sur mon ancien blog, pour information...

                 plathelminthe, tueur de ver de terre


    votre commentaire
  •  

       Voilà un plant qui vient de Vendée du jardin de Jeff (merci Jeff). Nous l'avons planté à côté de l'hôtel à insectes.

       bignone orange  

                20 juillet 2019


    votre commentaire
  •  

       Offert par un passionné d'exotiques (merci Jeff !), ça faisait longtemps qu'Alain en voulait un !

       Voici donc un plant venant de Vendée, nous l'avons presque planté aussitôt rentrés de vacances. Il a attrapé un peu "chaud" sur la route du retour, mais ça devrait aller...

       l'albizia 

                 20 juillet 2019


    votre commentaire
  •  

       Offert par un passionné de plantes exotiques (merci Jeff), cet aloe est exceptionnel, de part sa façon de pousser (en escargot, elle tourne au fur et à mesure de sa croissance) et part sa rusticité d'autre part.

       4 août 2019 : rempotage dans un pot plus grand.

       aloe polyphylla   aloe polyphylla   aloe polyphylla 

                 18 juillet 2019                         4 août 2019                         5 novembre 2019


    votre commentaire
  •    Achetée lors de nos vacances en vendée, nous avons trouvé cette cordyline chez Pipaud à Chieffois (85).

       De couleur, rouge-bordeaux tirant sur le noir, elle est rustique jusqu'à -7°.

       Nous l'avons planté le 20 juillet 2019.

       cordyline black night   cordyline black knight 

                18 juillet 2019                            20 juillet 2019


    votre commentaire
  •    Espèce endémique de Madagascar, ces palmiers à feuilles pennées poussent dans un sol sablonneux-limoneux. La seule localité scientifiquement prouvée et enregistrée pour B. Alfredii est Manalazina.On les trouve à un altitude d'environ 1000 mètres et ils atteignent 10 à 15 mètres. Leurs graines ont une forme aplatie pour pouvoir se transporter dans l'eau et se déposer sur un nouveau site pour germer. on les retrouvent donc souvent le long des rives.

       Ils semblerait que tant que tant que ce palmier n'est pas atteint une grandeur "respectable" il est très sensible à l'humidité.

       Similaire en apparence au palmier noix de coco (coco nucifera), mais plus résistant au froid lorsqu'il est mature.

       Petit, il ressemble à un parajubaea, les pétioles ont une couleur rougeâtres mais deviennent vertes en vieillissant.

       Rusticité -4°.

       Il existe 2 autres variétés de beccariophoenix : le B. madagascariensis et B. sp.

       Je décide donc de créer une nouvelle rubrique pour suivre le développement du seul plant qu'il me reste issu de semis.

         Beccariophoenix alfredii    Beccariophoenix alfredii 

                    2 juillet 2019                     2 juillet 2019 pot 1 (3 L)


    4 commentaires