•  

    DIERAMA PULCHERRIMUM (canne à pêche des anges)

           C'est une iridacée originaire du Zimbabwe en Afrique du Sud, qui supporte jusqu'à -10° et préfère une situation ensoleillée. Cette vivace bulbeuse a un feuillage persistant, qui ressemble à celui d'une graminée et fait en général 60 à 80 cm de haut pour 40 à 60 cm de large. Au mois de juin, des hampes florales apparaissent ( elles peuvent atteindre 1m50 de haut !) et des fleurs tubulaires de couleur rose magenta s'ouvrent, et ce, jusqu'au mois d'août.

          Provenant du jardin exotique de Roscoff, un godet + un pot ont été planté en avril 2013. Nous avons déplanté le plant pour le replanté dans une grande jardinière, en juillet 2018 dans notre nouveau jardin; La voisine nous a donné une trentaine de bulbes que nous avons mis aussi dans le massif côté route.

       Les dieramas     Les dieramas 

                                                                  24 juin 2019


    votre commentaire
  •  

       les insectes 

                          ?


    votre commentaire
  •  

       Lesd oiseaux du jardin   Les oiseaux du jardin  

                chardonneret                faisan de l'autre côté de la route


    votre commentaire
  •   

            floraisons de juin 

       floraisons de juin  

     

      


    votre commentaire
  •  

       Juste pour savoir si le palmier rentre en croissance malgré son état général faible.

       trace au marqueur   trace au marqueur 

                   9 juin 2019                              9 juin 2019

       je referais des nouvelles photos à la fin du mois.


    votre commentaire
  •  

       Aujourd'hui, nous avons décidé de rempoter le palmier dans un pot de 50 litres. J'ai coupé les palmes qui sont sèches et trouvé deux bulbes de plante inconnue qui se développaient dans le stipe. Les bases foliaires ont aussi eu le droit à une nouvelle coupe pour harmoniser le stipe.

       Il y avait très peu de racines, on a donc arrosé avec de l'OSIRYL pour leurs donner un coup de pouce. J'ai fait aussi  un trait au marqueur sur le départ des nouvelles palmes, pour contrôler le développement.

                rempotage du parajubaea      rempotage du parajubaea   

                Rempotage du "parajubaea"     Rempotage du "parajubaea"  


    votre commentaire
  •    

     

                             


    votre commentaire
  •  

       Cadeau de mon cousin pour mon anniversaire (merci marc), c'est un pêcher fait pour être cultivé en pot pour balcon et terrasse.

       Plusieurs atouts : il s'adapte à son contenant, il supporte de -15° à -18° et il est auto-fertile.

       La récolte se fait au mois de juin et juillet et sa saveur est douce et légèrement acidulé.

       le pêcher   le pêcher  'peach me red'  

                  5 juin 2019                             12 juin 2019


    votre commentaire
  •  

       Si vous avez une idée à me proposer... whashingtonia ? le feuillage ne correspond pas.. la personne qui me la donné m'a parlé de phoenix, là c'est le stipe qui ne correspond pas... La base foliaire est fibreuse. parajubaea ? butiagrus ? possible ! Il me reste à tailler les palmes brûlées, traiter à la Bouillie bordelaise et ensuite, ou je le rempote ou on le plante.

       Si c'est un parajubaea, il aime l'eau. Sa croissance est continue l'hiver, avec un pic en automne et au printemps. Sa rusticité est de -7° (à confirmer). Il n'est pas résistant aux charançons.

                 qui est-il ?    qui est-il ? 

     

                 qui est-il ?    qui est-il ? 

     

                 qui est-il ? whashingtonia    qui est-il ? whashingtonia  

     

      


    votre commentaire
  •  

       Pour harmoniser le chemin qui contourne le massif japonisant, nous avons créé un petit massif avec le ceanothe arboreus trewithen blue. Nous y avons rajouté un palmier (évidement !) : un tout jeune syagrus romanzzofiana qui n'a pas encore ses feuilles divisées, un ophopiogon, un hakonechloa macra oreola et une plante à feuilles pourpre dont je ne sais plus le nom.

       Nous avons bâché avec un reste de brise-vent et par-dessus nous avons positionné le reste des galets blancs. Je pense qu'il en manquera un peu...

       création du massif 

                              2 juin 2019


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires